Il convient d’abord de faire la distinction entre brouillard de pulvérisation et surpulvérisation (en anglais: overspay). Beaucoup de nos clients ont tendance à confondre ces deux notions.

La surpulvérisation est en fait une question de précision. Autrement dit, moins vous travaillez de façon précise, plus la surface à protéger devra être grande pour, par exemple,  éviter de toucher un mur adjacent. Nous  recommandons des bandes de protection de quelques 15-20 cm de largeur. La photo ci-dessous montre un exemple de surpulvérisation.

Le brouillard de pulvérisation est autre chose. Le brouillard de pulvérisation est une sorte de poudre qui se libère lors de pulvérisation de la peinture. Il s’agit en fait de peinture qui a séché à cause de la température de la turbine (35°C). Cette « brume » s’enlève facilement à l'eau tiède.

Voyons voir les petits films de démonstration de Wagner que vous trouverez sur les pages des pistolets à peinture de ce site. À vrai dire, ces films nous paraissent trop « propres » ; on n’y a pas scotché grand-chose et, tout comme pour la peinture au rouleau,  il vaut mieux mettre de vieux vêtements qui ne craignent pas les taches. Personnellement, nous conseillerions aussi l’utilisation d’un masque de protection, surtout si vous faites souvent la peinture au pistolet.

D’autre part, nos clients nous disent souvent  qu’ils craignent « avoir la peinture partout ». Cette crainte n'est pas justifiée  à notre avis.

Qu’est-ce qui provoque le brouillard de pulvérisation lors des travaux de peinture au pistolet?

  1. La qualité et l'épaisseur de la peinture. Une peinture trop diluée peut donner davantage de brouillard.
  2. Une trop grande distance entre le pistolet à peinture et l’objet à peindre. La distance idéale est de 20 à 25 cm
  3. Le modèle de pistolet à peinture. Une puissance plus élevée correspond souvent à une formation accrue de brouillard. Autrement dit, les pistolets à peinture grand public produisent beaucoup moins de brouillard que les pistolets à peinture professionnels.

Disons pour résumer que toute pulvérisation entraîne du brouillard de pulvérisation et exige que l’on colle des bandes de protection, mais que le brouillard de pulvérisation ne devrait pas, ou très rarement, vous faire renoncer à utiliser un pistolet à peinture !